Hôpital privé
de Versailles

Rechercher Mon espace personnel Ramsay Services

L'allaitement en questions-réponses

Les questions ne manquent souvent pas dans la mise en route de l'allaitement. Ne pas hésiter à demander conseil !

 

Le réveiller pour le nourrir ?

Mieux vaut ne pas déranger bébé s'il dort profondément :

  • Cela dérègle la qualité de son sommeil,
  • Il tête inefficacement (et se rendort).

Mais vous pouvez guetter ses signes de réveil :

  • petits mouvements,
  • clignements des yeux,
  • succion dans le vide...

et en profiter pour le stimuler et lui proposer de téter.

 

Pourquoi un rot après chaque tétée ?

Pas indispensable, mais conseillé, le rot permet d'évacuer l'air accumulé dans l'estomac de votre bébé, donc d'éviter une régurgitation. Il n’est pas obligatoire en cas d’allaitement au sein

La bonne position : verticale, en appui sur votre épaule.

 

Les rejets, c'est normal ?

Les régurgitations sont naturelles après une tétée ou un biberon.

Toute proportion gardée, votre bébé de huit jours ingurgite en un repas l'équivalent d'un litre pour un adulte moyen. Pas étonnant que « ça déborde » !

Vous pouvez épaissir son lait si vous le nourrissez au biberon : technique simple et efficace.

En revanche si vous constatez des signaux de douleur après les repas, des grimaces, ou des accès de toux, ou encore une voix enrouée, il s'agit peut-être de reflux gastro-œsophagien, plus pénible, car le contenu acide de l'estomac peut alors irriter l'œsophage et la gorge. Mieux vaut alors consulter un pédiatre, pour un éventuel traitement.

 

Notre conseil

Le stress s'exprime facilement par des problèmes digestifs. Veillez à éviter au maximum les sources de stress pour vous et votre enfant.