Hôpital privé
de Versailles

Rechercher Mon espace personnel Ramsay Services

Médicaments et grossesse

Se soigner sans mettre son bébé en danger, telle est la question. Médicaments et grossesse ne font pas toujours bon ménage. Mais c'est au médecin d'en décider.

 

Pour les petits maux du quotidien

Maux de tête ou de gorge, toux, rhumes, allergies, nausées et vomissements, jambes lourdes : même pour ces petits maux bénins, la prise de médicaments quels qu'ils soient et quelle que soit leur forme (spray, pommade…) ne doit jamais être envisagée de façon anodine durant la grossesse. Car certains d'entre eux peuvent provoquer des effets sur le développement embryo-fœtal. Pas question de prendre le moindre risque pour la santé du bébé à venir. C'est à un médecin d'évaluer la balance bénéfice-risque.

 

Pour les affections aigües ou chroniques

De manière générale, l’utilisation des médicaments doit être limitée au cours de la grossesse. Mais le traitement de ces maladies peut nécessiter un traitement médicamenteux. C'est au professionnel de santé d'en juger.

 

Notre conseil – Jamais sans avis médical ! Pendant neuf mois, l'automédication est à proscrire absolument. L'usage des huiles essentielles est en particulier formellement déconseillé.

* Nombre indicatif de naissances dans les 22 maternités du Groupe Ramsay Générale de Santé depuis le 01/01/18.